Moonlight

De Barry Jenkins
Film américain
Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes

L'histoire:

C'est l'histoire de Chiron à travers 3 ages de sa vie: enfant, adolescent et adulte. Enfant, il vit dans un ghetto noir de Miami avec sa mère, qui commence à abuser un peu de la drogue. Chiron est le souffre douleur des autres enfants qui le traitent de lopette, et trouve refuge chez Juan, un trafiquant de drogue au grand cœur qui le prend sous son aile. Adolescent, alors que Juan vient de mourir, Chiron est toujours martyrisé par les autres mais il se sent de plus en plus attiré par les garçons et surtout par son meilleur ami Kevin, jusqu'à ce que le pire arrive. Adulte... je vais quand même pas vous raconter tout le film!



Mon avis:

Un peu déçu par le film qui a eu l'oscar du meilleur film cette année.
Tout d'abord la façon de filmer est dure à appréhender. C'est lourd et par moment lent et maniéré, genre "Un gamin qui nage au ralenti avec de la musique classique en fond sonore". J'ai toujours trouvé ça prétentieux.
Le découpage en trois périodes de la vie du héros est intéressant, surtout pour marquer comment les gens peuvent changer et rester les mêmes. Après l'histoire est bien, même si ce n'est pas révolutionnaire. Il n'y a pas vraiment de surprise et on voit venir le dénouement de chaque scène bien avant qu'il n'arrive. Donc en fait... rien d'original!

Ma note:




Bon film!

Les figures de l'ombre

De Theodore Melfi
Film américain
Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe, Kevin Costner

L'histoire:

Le début des années 60. Alors que les russes viennent d'envoyer le Spoutnik autour de la terre, la NASA bataille afin de réussir un jour à envoyer un homme dans l'espace. Pour cela, des scientifiques et ingénieurs de tout bord sont mis à contribution, parmi lesquels tout un service de femmes noires en charge de calculatrices scientifiques. C'est encore la ségrégation dans cette partie des Etats unis mais 3 femmes noires vont réussir à se frayer un chemin dans la hiérarchie des héros de la NASA et des droits civiques: Mary Jackson qui, sur les conseils d'un vieil ingénieur juif, va reprendre des études pour devenir la première femme noire ingénieur en aéronautique, Octavia Spencer, qui ne pouvant espérer une promotion de chef de service va réussir à être la première à maitriser les ordinateurs super calculateurs de la NASA, et enfin Katherine Johnson qui va intégrer le cercle très fermé des calculateurs du programme spatial, sous la direction du très redouté Al Harrison.



Mon avis:

Un film très bien écrit, avec certains dialogues assez jouissifs (par exemple la scène de drague entre l'héroïne et son futur époux). Les acteurs et actrices aussi sont très bons et pleins de vie. Costner est génial, ainsi que Taraji P. Henson.
Au niveau réalisation ça reste assez classique, et pas toujours inspiré dans la mise en scène. Notamment les effets spéciaux dans la réalisation de la fusée qui ne sont pas très réussis. Et je trouve la caméra assez distante dans des moments où elle mériterait d'être plus proche des personnages.
Mais c'est un film plein de cœur et qui n'en fait pas trop, donc un film forcément attachant.

Ma note:




Bon film!

Patients

De Grand Corps Malade, Mehdi Idir
Film français
Avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly


L'histoire:

A la suite d'un accident de plongeoir (!), Ben se retrouve dans une clinique spécialisée dans la rééducation des grands blessés. Il est tétraplégique, et ne peut plus bouger ni bras ni jambe. Entre progrès et échecs, sa vie des quelques mois qui vont suivre va se passer dans ces murs. Il va y rencontrer des amis, qui comme lui sont tétras ou paras, il va s'habituer à cette vie et à ce combat...



Mon avis: 

J'ai bien aimé cette histoire pas comme les autres puisqu'elle parle d'un sujet très rare au cinéma: le handicap et la rémission. La palette des personnages est très diversifiée, et on rencontre plein de gars et de filles au caractère bien trempé. Autant dire que les acteurs sont géniaux, vivants et tout et tout...
En fait, on pénètre dans un nouveau monde en poussant la porte de cet hôpital, et comme pour le héros cet endroit devient notre univers familier pendant 1h50.
C'est bien réalisé, sympathique et ça vaut le coup d'être vu.

Ma note:


Bon film!


Logan

De James Mangold
Film américain
Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

L'histoire:

Nous sommes en 2029 et il y a 25 ans les mutants ont été exterminés de la surface de la terre, et un vaccin a été inventé pour empêcher de nouvelles mutations. Ne reste que Serval, reconverti en chauffeur Uber, Caliban et le professeur Xavier, que Logan cache dans le désert. Xavier est devenu sénile et on est obligé de le shooter pour qu'il ne fasse pas une crise, le genre de crise qui par télépathie fout tout le monde en l'air à des kilomètres. Logan n'est pas non plus en grande forme. Mais voilà qu'il est contacté par un mère et sa fille aux abois, qui lui demandent de les amener en sureté de l'autre côté du pays, vers la Canada. On s'aperçoit alors que la petite fille, muette, serait une mutante, qu'elle aurait les mêmes pouvoirs que Serval, y compris les griffes en adamantium. Elles sont toutes deux recherchées par les Reavers, une bande de mercenaires au corps modifié en cyborg, et qui travaillent pour le laboratoire dont la petite se serait enfuie...



Mon avis:

C'est une histoire originale et intéressante parce qu'elle montre d'autres rapports entre les personnages. Le professeur Xavier devenu gâteux, il faut le voir pour le croire. Le personnage de la petite fille est également très bien vu, ainsi que ses rapports avec Logan.
Ensuite il y a quelques petites imperfections, des détails pas toujours utiles, notamment vers la fin qui est un peu bâclée: les gamins sortis d'on ne sait où et qui ne semblent pas avoir de pouvoirs aussi développés que la petite. On sent que la production aurait mérité de mettre plus d'argent dans les effets spéciaux pour que ça puisse plus impressionner, comme dans les autres films de super héros, même si celui là est différent c'est vrai.
J'aimerais bien lire le comics dont est issu le film, juste pour voir si ils ont modifié des choses...

Ma note:



Bon film!


Split

De M. Night Shyamalan
Film américain
Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley

L'histoire :

Kevin est atteint de TDI: pas moins de 23 personnalités se bousculent dans sa tête et prennent le relais à l'intérieur de son corps. Il a néanmoins réussi à s'adapter à sa maladie grâce à l'aide du docteur Fletcher. Mais parmi les 23 personnalités il y en a deux, Dennis et Patricia, qui sont maléfiques: elles croient en la venue d'une 24ème personnalité, la bête, qui serait surhumaine et invincible et se nourrirait de chair humaine. C'est pour cela que Dennis et Patricia vont prendre le contrôle et enlever 3 jeunes filles en guise de repas sacré. Mais parmi ces 3 sacrifiées il y a Casey, une jeune fille solitaire et rebelle, qui n'est pas prête à se laisser dévorer...



Mon avis:

On retrouve (enfin) dans ce film tout ce qu'on aime bien dans les films de Shyamalan: une ambiance sombre à vous glacer le sang, du suspense, et surtout des personnages originaux et intéressants. Et il faut dire qu'avec ce fou de McAvoy dans le rôle d'un homme aux multiples personnalités, y'a de quoi donner quelque chose de vraiment bien. J'ai senti toute la salle frissonner en voyant ses métamorphoses, où en un claquement de doigt le personnage change du tout au tout, dans la gestuelle, la voix, etc...
C'est bien sûr très malin, et très bien fagoté, puisqu'à partir d'une idée qui pouvait paraître saugrenue on obtient quelque chose qui tient la route et qui nous embarque dans son histoire... un thriller psychologique efficace.


Ma note:



Bon film!


Lion

De Garth Davis
Film Américano-Australo-Britannique
Avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman

L'histoire:

Les années 80. Saroo est un petit indien qui vit avec sa mère, son grand frère Guddu et sa petite sœur au fin fond de l'Inde. Ils sont très pauvres et il accompagne un peu partout Guddu pour chaparder de quoi manger. Mais voilà qu'au cours d'une virée avec son frère, Saroo se retrouve seul dans une gare. Il monte dans un train et s'endort... pour se retrouver à Calcutta, à plus de 1000km de chez lui. Perdu dans la ville, il finit par rejoindre les enfants des rues. Mais le destin va l'amener plus loin, vers une famille australienne prête à l'adopter et à en faire un grand garçon. Mais une fois venu à l'age adulte, il ne peut s'empêcher de penser à cette famille qu'il a abandonné et qui le cherche peut être...



Mon avis:

J'ai bien aimé ce film, que je trouve réalisé avec beaucoup d'intelligence et de style. Les images sont très belles. Les acteurs sont également très convaincants, y compris les enfants et les rôles secondaires. Tout est très efficace et les émotions sont très fortes.
Après... je l'ai quand même trouvé un peu lourd par moment ce film. Par exemple au début quand le gamin se retrouve dans les rues et qu'il lui arrive pleins d'horreurs les unes après les autres. On comprend très vite la misère des enfants des rues en Inde(on en a déjà vu dans Slumdog millionnaire et d'autres films), et du coup il y a une peu surenchère... Pareil plus tard quand adulte le jeune homme hésite à continuer ses recherches ou pas: au bout d'un moment ça devient un peu longuet.
Mais bon c'est certainement une belle histoire, et qui est bien racontée...


Ma note:




Bon film!