Sicario

Réalisé par Denis Villeneuve
Film américain
Avec Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin


L'histoire:

Kate travaille dans une unité d'élite du FBI spécialisée dans les enlèvements. Une série de corps de personnes enlevées est découverte dans une maison suspectée d'appartenir à un cartel mexicain de la drogue. Kate et son collègue Reggie sont alors recrutés par le lieutenant Graver, qui ferait peut être partie de la CIA. Leur but? Vraisemblablement faire tomber le n°1 des trafiquants mexicains, mais Kate n'arrive pas à comprendre comment et commence à avoir l'impression qu'on la manipule. Et qui est ce mystérieux Alejandro, bras droit de Graver, qui semble avoir des méthodes peu orthodoxes et mener sa propre vendetta contre le cartel?





Mon avis:

Je sais pas trop quoi penser de ce film, tant l'histoire est bizarre. Filmé avec sérieux et gravité, avec de longues séquences sur des images stylisées et une musique inquiétante à souhait. Pour qu'au final on se retrouve tout au long du film comme son héroïne principale: perdu sans savoir où on veut nous mener. Et un peu déçu à la fin forcément, mais bon d'un autre coté il y a plein de choses intéressantes dans ce film, notamment le jeu des acteurs donc voilà: je sais pas trop si j'ai aimé ou pas.

Ma note:



Bon film!

 

Je suis à vous tout de suite

Réalisé par Baya Kasmi
Film français
Avec Vimala Pons, Mehdi Djaadi, Agnès Jaoui, Ramzy, Laurent Capelluto, Claudia Tagbo, Camélia Jordana, Anémone

L'histoire:

Hannah est une jeune femme sensible qui ne sait pas dire non. Par exemple elle qui est DRH, elle finit toujours par coucher avec les hommes qu'elle doit licencier, touchée par leur détresse. Ou bien encore quand un jeune homme la confond avec une ancienne collègue d'école dont il était amoureux. Il faut dire qu'il y a des antécédents familiaux: son père algérien tient une épicerie dans un HLM de banlieue, et est prêt à se dévouer corps et âme pour ses clients, quitte à leur faire crédit. Et sa mère, psychanalyste, reçoit gratuitement chez elle toutes les bonnes femmes du quartier.
Elle a pourtant des souvenirs heureux en compagnie de son frère dans cette cité, sauf celui douloureux du docteur qui a abusée d'elle quand elle était gamine...
Mais Hannah et son frère Dieudonné sont fâchés: elle est une jeune fille court vêtue et fière, et lui se cherche en se réfugiant dans la pratique de l'Islam... Mais tout peu changer car Dieudonné est malade et nécessite une greffe de rein, et Hannah est compatible pour une greffe.



Mon avis:

Un film sympathique qui parle avec intelligence et humour de thèmes graves (l'islamisme, la pédophilie, la prostitution, etc...) tout en sachant ménager des moments sérieux dans les aventures de cette famille.
C'est un peu maladroit par moment, le récit alternant flash back et personnages. Mais il y a plein de petits détails bien pensés (comme l'évolution des gamins qui passent du jogging Nike à la Djelaba selon les modes, ou la prostituée qui dit ne pas aller voter tant que son activité professionnelle ne sera pas reconnue).
Le seul point décevant reste la fin un peu consensuelle et manquant d'originalité, ce qui tranche avec le reste du film qui est plus... politiquement incorrect.

Ma note:



Bon film!


Everest

Réalisé par Baltasar Kormákur
Film Britanno-américano-islandais
Avec Jason Clarke, Jake Gyllenhaal, Josh Brolin

L'histoire:

1996. Comme d'autres alpinistes professionnels, Rob Hall a créé un agence de voyage spécialisée dans l'ascension si difficile du plus haut sommet du monde. Personne consciencieuse et organisée, il promet à son épouse restée en Angleterre qu'il reviendra sain et sauf pour la naissance de leur petite fille. Rob se retrouve donc à la tête d'une bande d'alpinistes qu'il va guider et préparer durant les quelque semaines avant l'ascension. Et les voilà partis, mais le danger rode...



Mon avis:

Film efficace. Une brochette de stars (même dans de tout petit rôles). Très bien filmé.
Le sujet n'est pas en soi très original car dans ce genre de film d'aventure on sait à peu près ce qui va se passer: certains vont mourir, d'autres paniquer, d'autres vont se surpasser pour une fin tragique.
Néanmoins, les auteurs ayant un réel souci de coller à la réalité (car c'est issu d'une histoire vraie), le film s'en trouve débarrassé de son côté spectaculaire et faux, comme le sont souvent les films hollywoodiens où on renforce les effets dramatiques et où le héros a toujours un sursaut de vitalité inattendu au moment où tout semble perdu. Ici on s'attache plus à décrire les mécanismes de l'alpinisme et le déroulement parfois confus de l'intrigue.

Ma note:



Bon film!