The voices

Réalisé par Marjane Satrapi
Film germano-américain
Avec Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick

L'histoire:

Jerry est un jeune garçon tout à fait tranquille, qui travaille à Milton dans une petite usine et vit dans un appartement avec son chien et son chat. Enfin pas vraiment tranquille, car il est suivi par une psychiatre, ne prend pas ses médicament et entend ses 2 animaux domestiques lui parler: si son chien le rassure et donne des bons conseils, son chat est quand à lui plus machiavélique et cynique et pousse Jerry à commettre des choses... comme par exemple découper en morceaux le corps de la jolie Fiona et garder sa tête dans le frigo!




Mon avis:

J'aime bien ce film un peu barré... bon faut avoir le cœur bien accroché car 1h30 dans la tête d'un schizophrène serial killer, ça vaut son pesant d'hémoglobine. Comme le héros on entend son chien et son chat parler (ainsi que les têtes du frigo) et on ne voit pas tous les cartons pleins de bidoche dans son salon. On ne peut pas s'identifier à lui mais on peut le comprendre et bien sûr... le plaindre.
C'est quand même un sujet original et gonflé, une mise en scène intelligente, de belles images... loin des films prises de tête qui se prennent au sérieux et loin aussi des films préformatés d'Hollywood, et loin de l'émission de TF1 'The Voice' tant qu'on y est.
Ça fait du bien... miaou!

Ma note:




Bon film!


Big eyes

Réalisé par Tim Burton
Film Américain
Avec Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston

L'histoire:

Les années 60. Après son divorce, Margaret se retrouve livrée à elle même avec sa fille de 10 ans. Elle s'installe à San Francisco et dessine des portraits pour 1$ sur le marché. Elle a un style unique pour dessiner des enfants avec de gros yeux mélancoliques. Walter Keane, un autre peintre du dimanche, lui fait ardemment la cour et la convainc de l'épouser. Retrouvant ainsi un peu de sécurité, Margaret accepte de le suivre. Il la pousse à continuer à peindre et tente de vendre ses tableaux. Mais lorsque le succès vient peu à peu, Walt fait une bourde et se donne la paternité des œuvres de Margaret. Un mensonge qui va transformer la vie de la jeune femme en enfer et va peu à peu lui ouvrir les yeux sur la vraie nature de Walt...




Mon avis:

On ne s'attend pas forcément à retrouver ce genre de film dans la filmographie de Tim Burton. Le récit biographique ne permet pas en effet de partir dans les rêveries habituelles, visuelles et scénaristiques dont il a le secret, puisqu'il faut s'en tenir aux faits. Ce n'est d'ailleurs pas l'intention du réalisateur qui signe ici un film propret et académique.
Il ne s'en sort quand même pas mal et arrive à rendre passionnante cette histoire somme toute très simplette.
Une mention spéciale au personnage de Walt Keane, où Christoph Waltz donne une interprétation géniale de parfait imposteur, machiavélique et d'un ridicule comique jusqu'à la scène du procès finale, mémorable. On lui donnerait bien un oscar pour ce rôle, et il vaut à lui tout seul le détour...


Ma note:




Bon film!



Les combatants

Réalisé par Thomas Cailley
Film français
Avec Adèle Haenel, Kévin Azaïs

L'histoire:

A la mort de son père, Arnaud vient aider son frère dans la menuiserie familiale. Mais il rencontre Madeleine. Écorchée vive, celle ci est persuadée que l'apocalypse est pour bientôt et que seul les plus forts survivront. C'est pour cela qu'elle s’entraîne à survivre dans des conditions extrêmes et souhaiterait pour cela intégrer l'armée dans une unité d'élite. Arnaud en tombe tout de suite amoureux, même si Madeleine semble être sur une autre planète. Il va même jusqu'à abandonner son frère pour aller suivre avec elle un stage commando pour intégrer l'armée. Mais les idées très arrêtées de la sauvageonne vont leur attirer des ennuis...



Mon avis:

J'ai bien aimé l'humour un peu particulier de ce film, humour qui provient surtout des personnages un peu décalés, un peu foufou dans leur tête. Ha elle est belle la jeunesse!
Les 2 interprètes principaux sont géniaux: le jeune homme avec son regard naïf et amoureux, et la jeune fille brutale et gauche. La mise en scène est très intelligente, avec par exemple la scène du maquillage de guerre qui devient sensuelle et pleine d'intimité, ou bien l'apocalypse finale, tant attendue mais qui ne se passe pas comme attendu. Et la morale de l'histoire qui sort de la bouche du héros: Survivre c'est faire comme si de rien n'était.
Voilà donc un film sympathique et intelligent..

Ma note:



Bon film!

Les nouveaux héros

Réalisé par Don Hall, Chris Williams (II)
Film américain

L'histoire:

Nous sommes dans un futur proche, dans la ville imaginaire de San Franciskyo. Après la mort de leurs parents, Tadashi et Hiro sont élevés par Cassie, une amie un peu débordée mais sympa. Tadashi est étudiant dans une grande université de technologie, et convainc son jeune frère de se présenter à l'examen d'entrée. Et en effet, Hiro fait grande impression avec son projet de microrobots télécommandés par la pensée. L'homme d'affaire Krei lui propose d'acheter son invention, mais Hiro préfère rejoindre le professeur Callaghan, qui dirige l'unité de son frère Tadashi. Mais voilà que le bâtiment prend feu, emportant avec lui la vie de Tadashi et du prof Callaghan. Inconsolable, Hiro va alors découvrir que son grand frère lui a laissé en héritage le fruit de ses recherches: un gros robot en baudruche du nom de Baymax, programmé pour aider et guérir les patients. Il découvre également que ses microrobots lui ont été en fait volés par un être maléfique. Prêt à faire le clair sur toute cette affaire, Hiro va alors entraîner Baymax, ainsi que les 4 amis de fac de son frère Tadashi, pour former un groupe de super héros...



Mon avis:

Un film très sympa, un film à part par rapport aux autres films d'animation car il se passe dans le monde des super héros (de Marvel, même si ce n'est pas aussi sérieux que l'univers dans lequel évoluent les Xmen et les vengeurs). Avec des idées originales comme celle d'inventer une ville mi Tokyo mi San Francisco. Et puis cet humour bien particulier du robot bibendum tout doux, gentil et maladroit, en décalage avec l'image traditionnelle du super héros. Sans oublier les images qui sont très belles, avec le décor de la ville, etc... très poétique par moment.
Bref, si l'histoire n'est pas des plus originales, c'est une fois de plus le décor, les personnage et l'humour qui rendent ce film intéressant.


Ma note:




Bon film!