Samba

Réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache
Film français
Avec Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim

L'histoire:

Sénégalais d'origine, Samba vit en France depuis 10 ans, en compagnie de son oncle. Son titre de séjour arrivant à expiration, il se retrouve en centre de détention en attente d'un jugement. C'est là qu'il rencontre Alice, bénévole à une association d'aide aux sans papiers. Fragile et timide, Alice est tout de suite séduite par l'humour de Samba...



Mon avis:

Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi fort ni d'aussi drôle que leur précédent film donc je n'ai pas été déçu par le film de Toledano et Nakache. Il est même plus drôle que ce que j'aurais pensé, l'humour venant ici de la palette de personnages et de second rôles au tempérament cocasse.
Quand à l'histoire, elle est nettement plus compliquée, car plus... sociale et politique. Il y a plein de petits aléas qui viennent se mettre sur la route du héros, et il semble errer d'un problème à l'autre, d'une rencontre à l'autre... C'est donc un peu plus confus. On regrettera aussi une fin pas très consensuelle.
Mais pour le compte le film s'en tire pas mal.


Ma note:



Bon film!

Les Boxtrolls

Réalisé par Graham Annable, Anthony Stacchi
Film américain
Avec Isaac Hempstead-Wright, Elle Fanning, Ben Kingsley

L'histoire:

Dans la ville de Cheesebridge, tous les soirs c'est le couvre feu. Tous les soirs les habitants ont peur. Ils ont peur des Boxtrolls, des monstres qui se baladent chaque nuit dans la ville et que l'on dit horribles et sanguinaires. Sauf qu'en fait... les Boxtrolls sont des petits êtres peureux et pleins de joies et de curiosité. Ils font les poubelles à la recherche d'objets à réparer et à bricoler, et ne se nourrissent que d'insectes. Mais Trapenard, un homme cupide et méchant, est bien décidé à les exterminer tous afin de s'amener popularité et entrer dans la haute société de la ville. Il raconte même que 10 ans plus tôt, un petit bébé a été enlevé et mangé tout cru par les Boxtrolls. Mais le bébé en question a en fait été recueilli par les Boxtrolls qui l'ont élevé comme l'un des leurs et l'ont prénommé œuf. Alors que la chasse se fait plus rude, œuf rencontre Winnie, la fille du maire, qui a tôt fait de comprendre toute l'histoire et décide d'aider les Boxtrolls à sortir de leur boite...



Mon avis: 

Quand on fait de l'animation image par image, il faut avoir une bonne raison pour venir travailler jour après jour, mois après mois, mettre plusieurs heures pour faire une petite minute de film. Surtout avec le degré de perfection qui semble être la marque de fabrique de Laika. C'est toujours aussi bluffant de voir les mouvements de caméra, les scènes d'action, la fumée, etc... On en oublierait presque que c'est fait à la main.
Et avec une jolie histoire comme celle là - issue des romans d'aventure pour la jeunesse-, ils ont trouvé une raison qui justifie tant de travail. Bon bien sûr ça s'adressera surtout aux enfants, et c'est une histoire originale mais pas trop. Mais c'est du travail de qualité. Du travail d'orfèvre et rien que pour ça ça m'a donné envie de le revoir en compagnie de mon petit filleul de 4 ans. Il aimera sans aucun doute... (Quoi? c'est interdit aux moins de 10 ans?)


Ma note:



Bon film!



Sin city J'ai tué pour elle

Réalisé par Frank Miller, Robert Rodriguez
Film américain
Avec Eva Green, Josh Brolin, Jessica Alba, Bruce Willis, Mickey Rourke, Joseph Gordon Levitt, Rosario Dawson


L'Histoire:

3 histoires se passant dans la ville corrompue de Sin city: Dwight le photographe voit resurgir de son passé la belle Ava, qui l'a jadis quittée pour un riche homme d'affaire. Elle décrit son nouveau mari comme un monstre et demande à Dwight de lui pardonner. Celui ci n'arrive alors plus à se débarrasser de l'image de cette femme et serait prêt à tout pour la délivrer des griffes de son mari. Mais ne serait ce pas Ava qui le manipule? Le jeune Johnny ne perd jamais aux jeux. Et le voilà débarqué dans les tripots de Sin city dans le seul but de battre le sénateur Roark au poker. Ce qu'il réussit... mais à quel prix? Une autre personne en veut au sénateur: la jeune strip teaseuse Nancy, dont l'amour de sa vie, John Hartigan, a été tué par le sénateur. Trouvera-t-elle le courage?



Mon avis:

"Moins réussi que le premier film". C'est la première chose qu'on peut dire en sortant de la salle de cinéma. C'est surtout au niveau du scénario que ça se voit. Le personnage de Marv par exemple, héros du premier film ( dans lequel si je me rappelle bien il meurt) n'a ici qu'un rôle de figurant, de troisième rôle, et on préférerait 100 fois mieux qu'ils l'aient laissé où il était. L'histoire de vengeance de la jeune strip teaseuse (qui fait aussi référence au premier film) n'a pas non plus le punch narratif des 2 autres histoires, ce qui est vraiment bête car c'est elle qui clôt le film.
Les effets visuels sont très beaux, mais dans l'ensemble ça reste moins audacieux que le Sin city premier opus: moins d'action, moins de choses dégoûtantes et sales... un peu bof.

Ma note:




Bon film!