Enemy

Réalisé par Denis Villeneuve
Film canadien-espagnol
Avec Jake Gyllenhaal, Mélanie Laurent, Sarah Gadon

L'histoire:

Adam vit à Ottawa où il enseigne l'Histoire à l'université. Sa vit est terne et même ses relations avec sa petite amie Mary ne sont pas au beau fixe. En visionnant un DVD, il s'aperçoit qu'il existe un jeune acteur qui est son sosie parfait, Anthony. Obnubilé par son double, il va chercher à le rencontrer. Mais Anthony, qui va bientôt être père, est lui aussi obsédé par cette ressemblance inexplicable...



Mon avis:

Je ne me suis pas du tout fait embarquer par ce film. Tout d'abord il y a une atmosphère oppressante et froide dés les premières minutes. Bon ça passe encore si cela se justifie, si l'atmosphère est tendue parce que l'histoire est tendue, pleine de mystère et de suspens. Mais là... dés le début j'ai commencé à me demander pourquoi les personnages étaient si angoissés sans raison. Bin quoi? Tu découvres un gars qui te ressemble trait pour trait, et toi tu trembles comme une feuille et tu vas tourner de l’œil?  On comprend pas vraiment la réaction des personnages: la femme d'Anthony pleure en apercevant son double. La copine d'Adam s'excite dés qu'elle sens la trace d'une alliance sur le doigt d'Anthony. Et les 2 zigotos franchement...
Du coup j'ai un peu décroché... et à partir de ce moment il a fallu lutter pour ne pas s'endormir... Même la fin tout à fait énigmatique ne m'a pas réveillé.
Dans le style drame psychologique on a eu bien mieux ces dernières années, Black Swann par exemple. Ce film m'y a fait penser, et me donne envie de le revoir...


Ma note:




Bon film!


Le rôle de ma vie

Réalisé par Zach Braff
Film américain
Avec Zach Braff, Kate Hudson, Mandy Patinkin

L'histoire:

Aidan Bloom est un gars paumé comme un autre. Acteur à la recherche désespérée d'un rôle, il peut compter sur son épouse pour faire vivre la famille: leurs 2 enfants sont inscrits à une école juive, et bien que le petit Tucker s'ennuie à mourir à l'école cela plait bien à la jeune Grace, qui est un peu dévote. Quand au frère d'Aidan, Noah, il passe sa vie sur Internet enfermé dans sa caravane sur la plage. Mais tout cela s'effondre quand son père lui annonce qu'il est atteint d'un cancer et qu'il n'en a plus pour longtemps à vivre, et qu'il ne peut pas non plus continuer à payer la scolarité des enfants d'Aidan. Contraint de s'occuper de ses enfants et de la convalescence de son père, Aidan ne voit qu'une solution: utiliser les billets de la jarre à gros mots pour prendre du bon temps...



Mon avis:

Je crois qu'ils appellent ça un "feel good movie": ni une tragédie ni tout à fait une comédie. Juste une tranche de vie avec des personnages qui se cherchent: pas vraiment des héros, pas même exceptionnels, des gens comme nous quoi... Zach Braff lui ne s'embête pas et ne va pas les chercher bien loin. Son héros est un acteur fauché comme lui, juif comme lui, père de famille... c'est même lui qui le joue!
Bon au final ce qu'il a à dire n'est pas nouveau: une réflexion sur "Est ce que j'ai réussi ma vie?" avec un père mourant et des rapports conflictuels, etc... L'important reste de savoir si l'auteur arrive à ponctuer son récit avec assez d'anecdotes et de scènes intéressantes pour que le spectateur ne s'ennuie pas. C'est plutôt assez réussi. Il y a quelques répliques sympas, des personnages marrants, des situations originales, c'est bien réalisé et bien rythmé. Mais bon au final c'est pas transcendant. Un film sympa... mais pas exceptionnel.

Ma note:



Bon film!



Bande de filles

Réalisé par Céline Sciamma
Film français
Avec Karidja Touré, Assa Sylla, Lindsay Karamoh

L'histoire:

Mariéme a 16 ans et vit en banlieue parisienne entre la passivité de sa mère qui fait des ménages, de la violence de son grand frère et de la complicité de sa petite sœur. L'éducation nationale ne lui réservant rien de bon, elle croise le chemin de Lady, Adiatou et Fily, 3 jeunes filles qui sont prêtes à tout pour profiter de la vie. Elles volent et rackettent un peu pour aller s'éclater en ville et vivre au jour le jour. A partir de maintenant la vie c'est fou-rire et liberté, mais aussi embrouille avec les autres bandes de fille. Et puis il y a Ismaël, que Marième aime en secret, et qui pour la première fois pose son regard sur elle...




Mon avis:

J'avais déjà beaucoup apprécié le précédent film de Céline Sciamma, Tomboy, où elle arrivait à ne pas tomber dans les pièges du thème choisi et à rendre son histoire intéressante jusqu'à la fin. C'est aussi le cas de ce film. Il raconte une histoire assez classique et déjà vue dans d'autres films: un(e) jeune héros(ïne) sort d'une enfance toute sage et est embrigadé par une bande jeunes gens avides de liberté et de gloire facile. Mais cette nouvelle vie a aussi des mauvais côté qui va les mener tout droit à leur perte. D'ailleurs j'ai vu il y a peu à la télé 'Foxfire, confession d'un gang de filles' sur le même schéma.
Pourtant ce film dénote par la façon très personnelle qu'a la réalisatrice d'aborder ses héroïnes, de brouiller les pistes et de filmer au plus près des personnages, laissant libre court à ses actrices non professionnelles mais pleines de vie, et on rit souvent avec elles comme si on faisait nous aussi partie de la bande.
La réalisatrice raconte que c'était la curiosité qui l'avait amenée à s'intéresser à ces jeunes filles que l'on croise parfois dans le quartier des Halles - à deux pas du cinéma. C'est vrai que l'on croise plein de gens à cet endroit. D'où viennent-ils? A quoi ressemble leur vie? C'est bon d'être curieux parfois...
En plus, ce thème colle tout à fait avec la filmographie de la réalisatrice: comme dans ses 2 précédents films on s'intéresse à des filles qui se cherchent et tentent de se trouver un avenir...


Ma note:



Bon film!