D'une vie à l'autre

Réalisé par Georg Maas
Film allemano-norvégien
Avec Juliane Köhler, Liv Ullmann, Sven Nordin

L'histoire:

1990, au lendemain de la chute du mur de Berlin. Katrine vit heureuse dans une petite ville de Norvège avec sa mère, son mari, sa fille et sa petite fille. Pourtant la vie n'a pas été toujours facile pour elle: elle est née sous l'occupation. Fruit de l'amour entre une norvégienne et un soldat allemand, elle a été volée à sa mère et envoyée dans un orphelinat en Allemagne par les Nazis. Une fois la paix revenue, la RDA n'a pas cherché à rendre ces enfants et ce n'est que dans les années 70 que Katrine a pu revenir en Norvège et retrouver sa mère. Mais alors qu'un groupe de rescapés de l'orphelinat tente de monter un procès pour obtenir réparation auprès de la RDA et du gouvernement de Norvège, Katrine est réticente à se joindre à eux. Peut être est ce parce que Katrine n'est pas celle qu'elle prétend et serait un agent de la Stasi?



Mon avis:

C'est une bonne histoire, qui pose plein de questions et sait ménager un certain suspens en gardant jusqu'à la fin certains secrets. Un scénario efficace, c'est donc un bon début.
Après la réalisation n'est pas toujours inspirée, par exemple avec ses multiples flash backs filmés en "photo argentique". Il manque un je-ne-sais-quoi pour que cela soit vraiment un film inoubliable. Cela ne rend pas service aux acteurs qui sont pourtant très bons.
Néanmoins le sujet du film (inspiré de faits réels) et le tiraillement de son héroïne - qui se sent prise au piège entre ses mensonges et le bonheur de sa famille -, tout cela mérite quand même qu'on aille voir le film.

Ma note:



Bon film!


Xmen days of future past

Réalisé par Bryan Singer
Film américain
Avec Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Patrick Stewart, Ian Mc Kellen, Halle Berry, Ellen Page, Peter Dinklage

L'histoire:

De nos jours: le monde a été anéanti par les sentinelles, des robots chargés de détruire et soumettre en esclavage les mutants et une partie de l'humanité. Tout cela aurait débuté en 1973, quand Bolivar Trask, un scientifique persuadé qu'une guerre entre mutants et humains était proche, est assassiné par Mystique. L'ADN de Mystique aurait été ainsi récupéré afin de créer des robots invincibles. Charles Xavier et son ami maintenant allié Magneto trouvent une solution au problème: grâce au pouvoir d'Etincelle, ils peuvent renvoyer Wolverine en 1973, dans son corps de l'époque, et lui permettre d'empêcher le meurtre. Mais pour cela Logan devra tout d'abord persuader le jeune Xavier - en pleine dépression -  et le Magneto de l'époque de l'aider dans sa quête, ce qui ne sera pas le plus facile...



Mon avis:

Franchement convaincu par ce nouveau film de la série X-men. Bien sûr je ne m'attends pas à revoir reproduits à l'identique tout les personnages et les situations que j'ai découvertes dans mon enfance  et je trouve normal que des destins et des personnages soient changés et redessinés. Mais je retrouve dans ce film la majeure partie de l'intrigue de Days of future past que j'ai d'ailleurs entre les mains en ce moment.
Je regrette quand même que les scénaristes temporisent en se contentant de reprendre les personnages connus sans apporter de nouveaux personnages importants: Serval (enfin je veux dire Wolverine) et le trio Magneto - Xavier - Mystique, dont on a déjà pas mal parlé dans d'autres films. Pourtant il y a plein d'autres personnages avec un destin intéressant dans l'univers X men, et les quelques héros apparaissant dans l'univers du futur (Bishop, Warpath,...) ne semblent apparaître que comme faire valoir. Bon on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a!
(Quel genre de critique est ce là? Akaieric t'es un geek.)
Par rapport aux autres films on sent une volonté de se recentrer sur les rapports humains - peut être à cause de Xmen origins - au détriment de l'action, mais ça donne vraiment de l'intérêt au film. Et puis avec de si bons acteurs ça ne gâche rien.

Ma note:



Bon film!


Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu?

Réalisé par Philippe de Chauveron
Film français
Avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara

L'histoire:

La famille Verneuil est une famille bourgeoise bien franchouillarde: un père gauliste, une mère catho, et quatre ravissante filles. Sauf que... les 3 premières sont allées chercher leur époux dans une nouvelle communauté : un musulman, un juif et un chinois! La cohabitation n'est pas toujours facile, mais on essaie d'éviter les sujets qui fâchent et ça passe plus ou moins bien... Mais quand la petite dernière annonce son futur mariage, on s'attend au pire... et le pire arrive: un africain! (dur dur de faire un résumé politiquement correct)



Mon avis:

Le film part d'une très bonne idée de départ. Une idée originale et prometteuse en tout cas. Et fort heureusement les scénaristes arrivent à tenir la promesse du film jusqu'au bout, en sachant renouveler l'intrigue de façon intelligente: les embrouilles entre beaux frères d'origines différentes, l'arrivée du futur beau père africain qui se trouve être plus raciste et plein de préjugés que le père Verneuil. On est content aussi que l'histoire ne tombe pas dans la simple gaudriole comique et arrive à dépeindre les (nombreux) personnages avec plein d'humanité et de personnalité.
Pour le reste le film n'est pas parfait coté réalisation, mais bon on ne demande pas forcément de l'originalité et de la précision. Juste de passer un bon moment et pour le coup c'est réussi.

Ma note:



Bon film!


The amazing spider-man: le destin d'un héros

Réalisé par Marc Webb
Film américain
Avec Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx , Dane Dehaan

L'histoire:

Peter Parker est toujours là, entre sa petite amie Gwen et son job de justicier masqué. Suite à la promesse qu'il a faite au père de Gwen de ne pas la mêler aux affaires de Spider-man, leur relation suit une passe difficile, d'autant plus que la jeune fille est sur le point d'aller étudier en Angleterre. Il est également de plus en plus perturbé par la recherche de la vérité sur son père, dont les travaux pour Osborn international l'avaient mené à découvrir des araignées mutantes aux priorités exceptionnelles. Son ami Harry Osborn justement vient d'hériter de l'entreprise de son père, mais aussi de sa maladie incurable, et son seul remède possible serait de retrouver les résultats des recherches du père de Peter. Spider-man quand à lui va découvrir un nouvel ennemi sur sa route: Max, un jeune homme que personne ne voit mais qui est un grand fan de l'homme araignée, tombe par accident dans un bassin rempli d'anguille électriques mutantes. Il est ressort transformé en Electro, une véritable dynamo vivante affamée d'électricité. Mais quand il rencontrera Spider-man sur sa route, ça va faire des étincelles....



Mon avis:

J'adhère toujours pas au Spider-man nouvelle mouture. C'est toujours aussi long, avec des ficelles scénaristiques un peu lourdes, des dialogues et des situations superficielles, etc...
D'autant plus que dans ce nouvel épisode on tente de faire se croiser plusieurs histoires: Peter recherche la vérité sur ses parents + son ami Harry veut tenter de se guérir de sa maladie mortelle + sa vie sentimentale avec gwen stacy + euh... ah oui le nouveau grand méchant: Electro!
Le combat à Times Square avec celui ci est d'ailleurs l'un des seuls moments du film où on sent qu'ils ont vraiment mis le paquet au niveau de l'action et des effets spéciaux.
Certaines répliques font cliché, certains méchants comme le bouffon avec son rire aussi, et le comportement désinvolte du héros qui laisse filer les méchants juste pour saluer l'un de ses fans ça décrédibilise un peu le tout. C'est bien filmé, bien joué mais voilà peut être un peu prétentieux. on aurait préféré qu'ils fassent plus simple et moins... artificiel.

Ma note:



Bon film!