Star trek into darkness

Réalisé par J.J. Abrams
Film américain
Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch

L'histoire:

Le capitaine Kirk et tout son équipage doivent faire face à un terrible ennemi, John Harrison, terroriste qui fait sauter l'un des QG de l'organisation et tente d'en assassiner les dirigeant. Pour mettre un terme à ses agissements, l'amiral Marcus charge l'équipage de l'enterprise de se rendre à la limite de la galaxie Klingon où se cacherait Harrison et de le descendre à l'aide de 72 torpilles spéciales et ultra secrètes. Mais mr Spock, fidèle ami de Kirk, tente de le persuader de ramener le terroriste sur terre pour le juger. Tout cela n'est pas très clair, mais nos amis ne savent pas encore qui John Harrison et ce que contiennent réellement les 75 torpilles...



Mon avis:

Je ne sais pas pourquoi je suis déçu par tous les films que je vois au cinéma en ce moment. Pas que j'en attendais grand chose de celui ci, mais bon...
Déjà j'accroche pas trop à l'univers militaire et propret de Star trek. Ensuite je trouve l'intrigue un peu tape à l’œil. On dirait juste le scénario d'un épisode de la série qu'on aurait étiré à 2h10 en y ajoutant plein de rebondissements et des personnages nouveaux. Ça pour sûr on ne s'ennuie pas, on est quand même un peu fatigué par autant de scènes d'action qui paraissent toutes être la dernière alors qu'il y en a un autre après.
Les grosses ficelles des superproductions hollywoodiennes se voient vraiment un peu trop, malgré les efforts du réalisateur, très habile mais quand même, pour donner un peu de l'intérêt à chaque séquence. Certains clichés (comme l'agonie de Kirk, la bataille truquée entre les 2 vaisseaux, etc...) sonnent vraiment un peu faux.
Si on fait abstraction de tout ça on passe un bon moment mais bon, comme je le dis au début, je suis un peu difficile à satisfaire en ce moment...

Ma note:




Bon film!



The bling ring

Réalisé par Sofia Coppola
Film américain
Avec Israel Broussard, Emma Watson, Taissa Farmiga, Katie Chang, Claire Julien, Leslie Mann...

L'histoire:

Le jeune et complexé Marc arrive dans un nouveau lycée, dans une banlieue bourgeoise de Los Angeles. Il devient tout de suite ami avec Rebecca, qui le présente à ses amies. Comme tous les jeunes de leur age, ils sont obnubilés par les stars du moment, riches et glamour, dont ils suivent les frasques dans les journaux à potin: Paris Hilton ,Lindsay Lohan, Orlando Bloom... Quand vient une idée à Rebecca: s'introduire la nuit dans les résidences de leurs idoles et dérober des vêtements de luxe. Ils s'engagent sans le savoir sur un chemin qui va les rendre célèbre et les mener tout droit en prison...



Mon avis:

Sur les 4 précédents films de Sofia Coppola, je dois dire que je n'ai jamais été déçu, sauf peut être pour Virgin Suicide. Elle avait de plus réussi avec Lost in translation et Somewhere à développer un style très personnel et un sens du "vide humaniste" que j'apprécie beaucoup.
On retrouve un  peu de ça dans ce film, avec la volonté de ne pas tout montrer et le goût pour les personnages marginaux. Mais bon là je me suis quand même un peu ennuyé, tant le film souffre de langueurs. Les jeunes voleurs commettent vol sur vol, en s'écriant "oh my god!" devant chaque rolex ou robe Versace découverte au fond d'un placard. Puis comme dans tous les films d'ado ils dérapent: boite de nuit, cocaïne, etc... Un peu prévisible. Cela dit les personnages sont bien vus, un peu caricaturaux parfois, mais rien d'exceptionnel.
Déçu donc.

Ma note:



Bon film!


L'attentat

Réalisé par Ziad Doueiri
Film franco-belgo-libano-gatarien
Avec Ali Suliman, Reymonde Amsellem, Evgenia Dodina

L'histoire:

Arabe d'origine, Amine travaille comme chirurgien dans un hôpital juif de Tel Aviv, et est même récompensé par ses pairs en recevant un prix. Après un attentat meurtrier pendant lequel il a sauvé quelque vies, il rentre à la maison mais ne trouve pas son épouse avec qui il vit une longue histoire d'amour de 15 ans. Le lendemain il est convoqué pour identifier le corp de celle ci. Pire: on accuse sa femme d'être la kamikaze. Amine est perturbé et ne comprend pas ce qui a pu mener celle ci à faire un tel geste. Il va donc chercher à trouver des explications dans son pays natal, où sa femme se serait rendue pour préparer l'attentat...




Mon avis:

Un peu déçu par ce film. Au final il n'est pas mal: les acteurs sont bons et les interactions entre les personnages très justes et pleines de subtilités. Mais avec un style qui hésite entre le film politique et la quête personnelle, je n'ai pas trouvé la réflexion sur le problème israélo palestinien très convaincante. Peut être que je suis trop habitué à des allusions plus imagées au problème, comme dans le "Cochon de Gaza" par exemple et que voir le sujet abordé de façon directe c'est trop pour moi. Pourtant les différents flash back du film sur l'histoire d'amour entre Amine et Siham auraient pu donner un peu de légèreté et de poésie mais bon je n'ai pas été trop sensible. Par moment j'ai même trouvé le film lourd et long.

Ma note:




Bon film!




Demi soeur

Réalisé par Josiane Balasko
Film français
Avec Michel Blanc, Josiane Balasko, Brigitte Roüan

L'histoire:

Nénette est une handicapée mentale bien sympathique, qui ne va nulle part sans sa tortue fétiche totoche. Mais voilà, la maman de Nénette vient de mourir, et elle est prête à être envoyée dans une maison de retraite froide et inhospitalière. Mais dans un vieux tiroir, elle retrouve une photo de son père, qui a abandonné sa mère à sa naissance, et habiterait à Angers. Elle décide de s'y rendre mais se perd en route. Elle est prise en stop par une bande de jeunes hardeux, qui lors d'un contrôle de police cachent de l'extasy  dans le sac de Nénette. Une fois à Angers, elle ne trouve que Paul son demi frère, qui tient une pharmacie. Paul est un homme froid et renfermé, et ne pense qu'à se débarrasser d'elle en la renvoyant par le premier train. Mais sans faire exprès Nénette met de l'extasy, qu'elle pense être des sucrettes, dans le café de Paul. Celui ci s'en trouve tout retourné et pendant une journée, va devenir l'opposé de cet être méchant qu'il est d'habitude... il va même proposer à Nénette de l'héberger...



Mon avis:

L'histoire en elle même est assez simple et prévisible, et la mise en scène un peu maladroite, loin de la perfection d'un "Gazon maudit". Mais tout ce qui fait l'intérêt du film c'est la formidable interprétation des deux acteurs principaux: Balasko construit un personnage de simple d'esprit attachant et convaincant, sans tomber dans la caricature, et Blanc sait très bien jouer le méchant qui dérape. En plus certaines situations comiques sont vraiment drôles et sont pleines de détails croustillants qui montre le professionnalisme de l'auteur. J'ai ri avec plaisir, dans la scène où ils écoutent de la musique classique dans la voiture par exemple. Bref un bon moment.

Ma note:




Bon film!