Le hobbit - un voyage inattendu

Réalisé par Peter Jackson
Film américano-néozélandais
Avec Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage...

L'histoire:

Bilbo est un jeune hobbit qui vit tranquille à l'orée de son village jusqu'au jour où Gandalf le magicien, accompagné de 13 nains sans gène, viennent frapper à sa porte et tentent de le convaincre de les accompagner dans une périlleuse aventure. Il y a bien longtemps, les nains possédaient une mine d'or au fond d'une montagne sacrée qui faisait leur prospérité. Mais celle ci fut attaquée par le dragon Smaug et les nains, dépossédés de leur terre, furent forcés à l'exil. Pourchassés par les orques, le roi des nains est même assassiné par leur chef. Bien décidé à se venger et à récupérer son royaume, Thorin le petit fils du roi a réuni tous ses amis, et guidé par Gandalf et maintenant le jeune hobbit, s'apprête à parcourir la terre du milieu en direction de la montagne sacrée. Mais leur trajet sera semé d’embûches...



Mon avis:

Alors que je n'avais pas beaucoup aimé la trilogie du seigneur des anneaux, et encore moins les réalisations suivantes de Peter Jackson (King kong, Lovely bones), je trouve ce film assez réussi. Bon bien sur par moment on a l'impression que le cinéaste recommence à s'attacher à plein de détails inutiles, mais la simplicité de l'histoire fait qu'on n'a pas l'impression de se perdre en digressions ni de se prendre trop au sérieux (ce qui m'avait un peu gêné dans le seigneur des anneaux). Il y a également des scènes très maîtrisées comme celle qui oppose Bilbo au Golum, personnage ambivalent, tragique et drole, ou encore la scène de bataille des géants de pierre.
Je regrette par contre un peu la façon de filmer de Jackson, qui parfois dans les scènes d'action se contente de filmer de haut et de loin la scène (si on peut encore appeler ça filmer, puisque c'est tout assemblé par ordinateur). Du coup les scènes de combat manquent de peps, et en plus on voit un peu les effets spéciaux.
Bien sur c'est une histoire racontée en 2 films, et il vaut mieux être averti à l'avance mais en fait à la fin du film, avec la résolution du héros de faire partie de l'équipe, on a vraiment l'impression d'avoir bouclé  un épisode du récit.

Ma note:



Bon film!


Populaire

Réalisé par Regis Roinsard
Film français
Avec Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejo, Shaun Benson...

L'histoire:

1959. Rose quitte son village pour chercher un travail de secrétaire à Lisieux. Elle ne sait pas faire grand chose, mais elle tape vite, très vite à la machine. Tellement vite que Louis, petit assureur célibataire et sur de lui, l'embauche tout de suite. Mais il a une autre idée en tête: inscrire la jeune fille au championnat français de dactylographie, et pour cela il sera prêt à devenir son entraîneur officiel. Mais derrière son acharnement à vouloir faire d'elle une championne, l'amour ne va-t-il pas naître aussi?



Mon avis:

Ce que j'ai apprécié tout d'abord dans ce film, c'est qu'il cherche à faire authentique. Il se passe en 1959, avec des moeurs de 1959, une façon de filmer très simple, comme en 1959. En fait ce film aurait pu être un film d'époque. Il en garde la fraîcheur et la naïveté. Ça reste une histoire toute simple et prévisible, bâtie sur un scénario classique à la Karaté Kid (pour le maître disciple), mais en gardant son originalité, puisque quand même elle nous raconte le championnat du monde des dactylos comme si c'était un super championship de boxe. Pour un peu on entendrait bien le générique de 'Rocky' à la fin. Et ça marche!
Il est bien révolu le temps des machines à écrire, et le monde qu'on nous décrit ici parait lointain et irréel, avec cette insouciance propre aux années 50, où tout le monde a un brushing parfait et une tenue impeccables, un peu comme dans les demoiselles de Rochefort. Chaque rôle est donc de ce fait totalement stéréotypé  et les acteurs s'en donnent à coeur joie.
Enfin bref, un petit film sympa qui m'a fait passer un bon moment, avec un univers bien particulier et qui véhicule son lot de nostalgie... très agréable.

Ma note:



Bon film!