Robot and Frank

Réalisé par Jake Schreier
Film américain
Avec Frank Langella, Susan Sarandon, James Marsden

L'histoire:

Le futur proche. Frank vit seul dans une petite maison de la banlieue de New York, et commence franchement à perdre la mémoire. Soucieux, son fils lui achète alors un robot chargé de s'occuper de lui en faisant le ménage et la cuisine et surtout chargé de stimuler la santé et la mémoire du vieil homme. Réticent à voir cette machine s'introduire dans sa vie, Frank se laisse finalement séduire quand le robot accepte naïvement d'être initié au passe temps le plus précieux de cet ex-taulard: le cambriolage!



Mon avis:

J'ai trouvé ce film plutôt subtil. Partant d'une idée toute bête et pas neuve (un croisement entre miss Daisy et son chauffeur et I, robot, ou bien même Astro), mais qui ne tombe pas dans le piège de la facilité et aborde ses différents thèmes (la vieillesse, la famille, les rapports homme machine...) avec retenue et intelligence. Le fait que le vieux monsieur soit un ancien cambrioleur professionnel prêt à reprendre du galon empêche le film de sombrer dans la mièvrerie.
Ce vieux bonhomme vit dans un monde qu'il ne comprend pas, et à travers ses yeux on découvre sa famille hypocrite, l'inhumanité condescendante de la jeunesse et du monde moderne. De quoi avoir envie de se venger! Une morale donc pas très politiquement correct, mais où pointe le spectre de la vieillesse et la perte de mémoire.
Tout néanmoins sait rester subtil, les confusions du héros font parfois sourire mais sans trop alourdir le propos. On avance par petites touches de façon subtile, tout comme pour les rapports entre le robot et Frank, amitié qui ne dit pas son nom, et qui reste jusqu'au bout un tantinet dérangeant, surtout quand le robot avoue lui même "Frank, je ne suis qu'un robot. Je n'éprouve pas de sentiments."
Énigmatique...
Un point positif aussi pour l'acteur principal, souvent vu dans des rôles secondaires mais qui a un style inimitable et parfait pour ce rôle.

Ma note:


Bon film!

Des hommes sans loi

Réalisé par John Hillcoat
Film américain
Avec Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jason Clarke, Jessica Chastain, Mia Wasikowska, Guy Pearce, Gary Oldman

 L'histoire: 

 C'est l'époque de la prohibition, les 3 frères Bondurant sont 3 paysans qui, comme tous les gars du comté, gagnent leur vie en écoulant de l'alcool. Il y a l’aîné Forrest, silencieux et réfléchi, sur lequel court la légende qu'il serait immortel. Howard, un gars violent et pas très malin. Et le jeune Jack, peu enclin à la violence mais qui rêve de voler de ses propres ailes, pour rouler dans de belles voitures et séduire la si jolie fille du pasteur du coin. Mais quand un nouveau procureur arrive dans la région et décide de se prendre une grosse commission sur tous les dealers du coin, les frères Bondurant sont les seuls à refuser. S'ensuit une guerre sans merci avec le bras droit du procureur, Rakes le sadique.



 Mon avis: 

 Finalement pas si mal ce film.
Notamment grâce aux acteurs: Tom Hardy dans le rôle d'un gros bougon ne s'exprimant que par bogborygme, et même Labeouf qui joue une fois de plus le jeune premier avec son oeil coquin, comme il sait si bien le faire. Après ça le film a quelque scènes sympas et bien réalisées. Celles entre homme et femme par exemple (le bain de pied à la messe, ou la scène d'amour avec la jolie rouquine).
Son point faible reste quand même le grand méchant du film. Interprété par Guy Pearce, c'est un peu le mal incarné en homme, peut être un peu trop méchant pour être vrai, ce qui dé-crédibilise franchement le film (embêtant pour une histoire vraie).
Du coup, on a un peu l'impression d'être sur une route toute tracée, avec un méchant contre des gentils, route dont on connait tous les rouages. On a néanmoins quelque surprises avec quelques idées originales, comme ce frère qui ne veut vraiment pas mourir, ou bien cette fin qui n'est pas aussi tragique que d'habitude...

Ma note:



Bon film!


Les enfants loup, Ame et Yuki

Réalisé par Mamoru Hosoda
Film japonais

L'histoire:

Hana, jeune fille timide , tombe amoureuse d'un jeune homme étrange qui prend des cours avec elle à l'université. Mais celui ci lui avoue être un homme loup, capable de se transformer en cet animal. Ils vivent néanmoins heureux et hana accouche bientôt de la petite Yuki et de son petit frère Ame. Jusqu'à ce qu'un jour son amant décède. Elle se retrouve alors toute seule avec ses 2 enfants, craignant que ceux ci, qui sont également des enfants loups, soient découverts. Elle décide alors d'aller s'installer dans une vieille bicoque au fin fonds de la campagne japonaise. L'adaptation n'est pas facile mais Hana et se 2 enfants loup semblent avoir trouvé leur place...



Mon avis:

Que dire sinon que ce dessin animé a tout pour me plaire: une très jolie histoire, des dessins superbes et une ambiance japonaise comme je les aime.
Avec un thème récurrent dans l'univers des studios Ghibli: le combat entre l'homme et la nature, et des enfants obligés de choisir entre leur coté humain et leur coté loup. Par moment ça fait penser à mon ami Tottoro, avec cette vieille maison perdue dans la montagne, et la proximité de la nature, mais le film sait s'éloigner du modèle pour réinterpréter le thème de façon plus adulte.
C'est peut être moins à destination des enfants mais en tout cas c'est très beau (et la quasi totalité de la salle est restée jusqu'à la fin du générique).

Ma note:



Bon film!


Wrong

Réalisé par Quentin Dupieux
Film français
Avec Jack Plotnick, Eric Judor, William Fichtner

L'histoire:

Un bon matin, Dolph s’aperçoit que Paul son chien bien aimé a disparu. Préoccupé, il arrive même en retard à son travail (alors qu'il a été viré il y a 3 mois). Il est alors contacté par le très énigmatique et richissime mr Chang, qui se dit responsable de la disparition de Paul et s'engage à le lui retrouver. Il y a aussi la jeune standardiste de la pizzeria, qui tombe amoureuse de la voix de Dolph, décide de tout quitter et se retrouve... avec Mitch le jardinier...



Mon avis:

Dés les premières minutes et le 7h60 qui s'affiche à l'horloge, on sait qu'on va avoir droit à un film pas comme les autres: un mélange entre David Lynch et les Monty Python.
Un humour cocasse, des idées saugrenues, on ne sait pas à quoi s'attendre ni quelle nouvelle bêtise va encore sortir de la tête de ce drôle d'oizo. Quelques exemples qui me reviennent: le palmier qui se transforme en sapin, l'analyseur de mémoire de crotte de chien, la télépathie de phase 7, le fou qui repeint les voitures...
Le tout filmé avec distance, et des acteurs qui s'y croient vraiment et sont très bons même dans les second rôles.
C'est sur que mis à part ce petit gout de revival de film à la David Lynch - mais en nettement moins inquiétant et sombre - ce film n'a rien d'autre à offrir. Mais c'est si rare de voir ce genre de film, et surtout réussi, que j'avoue avoir passé un sympathique moment, et ri de bon coeur.

Ma note:



Bon film!



Associés contre le crime

Réalisé par Pascal Thomas
Film français
Avec Catherine Frot, André Dussollier, Linh-Dan Pham

L'histoire:

Ancien officier de Scotland Yard et après avoir écrit un livre décrivant ses exploits, Bélisaire Beresford décide de prendre un repos bien mérité en Suisse. Ce serait sans compter sur son épouse Prudence, qui ne tient pas en place et décide d'ouvrir une agence de détective. Son premier client est le futur époux d'une jeune milliardaire russe. Celle ci a disparu, mais Bélisaire et Prudence vont bientôt retrouver sa trace dans l'institut Phénix, clinique spécialisée dans le rajeunissement. Leurs recherches les amènent bientôt sur la piste du professeur Lançon, découvreur d'une méthode révolutionnaire pour faire rajeunir, et qui aurait disparu. La petite amie du professeur (qui a 82 ans mais n'en fait que 30), est persuadée qu'il a été enlevé afin de lui soutirer son secret....



Mon avis:

J'en attendais quand même mieux de ce film.
Pourtant d'habitude avec Agatha Christie on en a pour son argent. Et puis Dussolier et Frot dans des personnages qui leur vont comme des gants, ça pourrait donner plein de possibilités intéressantes...
Mais non: l'intrigue du roman policier n'est pas prise au sérieux du tout. A la limite ça ne serait pas gênant car à mon avis le livre doit être truffé d'humour britannique, mais bon là on y rajoute plein d'idées et de gags qui partent dans tous les sens, qui prennent trop d'importance et cachent l'histoire. Le réalisateur ne nous aide pas à y voir clair et reste maladroit dans sa réalisation (coupes dans les scènes, temps morts, bruit de fonds trop fort, certaines scènes sonnent faux).
A certain moments j'ai souri et même ri à ses idées loufoques(ce qui fait que je met plus de 2 étoiles), mais bon pour tout dire je trouve que c'est du gâchis... ç'aurait pu être un film intéressant, mais je préférerais l'oublier.


Ma note:




Bon film!