Et maintenant on va où?

Réalisé par Nadine Labaki
Film français
Avec Nadine Labaki, Claude Msawbaa, Leyla Fouad

L'histoire:
Un village perdu au fin fond de la campagne libanaise. Comme partout dans le pays il abrite 2 communautés: chrétiens et musulmans. Ceux ci vivent en paix mais dans le souvenir des guerres qui ont enflammé le pays quelques années plus tôt. Alors que des incidents armés éclatent à l'autre bout du Liban, les femmes du village, chrétiennes et musulmanes unies, sont bien décidées à ce que les troubles n'envahissent pas leur village, quitte à bruler les journaux avant que leurs maris ne le lisent. Mais les tensions sont de plus en plus fortes, et elles décident d'aller chercher l'artillerie lourde: louer les services d'une bande de danseuses de cabaret pour faire tourner la tête des hommes du village et leur faire oublier la guerre. Mais cela suffira-t-il?



Mon avis:

Dés le début ce film m'a fait penser à un film de Marcel Pagnol: des gens simples décrits avec amour et humour, plein d'esprit et de cœur. Un village isolé fonctionnant comme un microcosme où circulent les ragots, éclatent les engueulades qui disparaissent aussitôt. Et les personnages qui vont avec...
Il y a aussi en commun la possibilité de basculer dans le drame. Mais si les films de Pagnol traitaient plutôt de drames personnels, ici c'est le spectre de la guerre de religion qui plane sur ce village paisible, et les quelques scènes un peu chaudes du film sont là pour nous rappeler que tout peut très vite basculer dans la violence.
Les prouesses de ces femmes pour éloigner leurs hommes de la guerre n'en sont que plus extrêmes et jusqu’au-boutistes. On rit beaucoup, on pleure aussi. Il se passe plein de choses mais la réalisatrice arrive toujours à rester subtile et à rendre ses personnages profondément humains et attachants, aidée par toute une flopée d'actrices pleines d'énergie.
La véritable morale dans tout cela, c'est que quand on voit tous les stratagèmes inventés par ces femmes pour garder la paix dans leur village (le coup du space cake quand même!), on se dit qu'il n'y a qu'une seule guerre qui mérite d'être menée jusqu'au bout, c'est celle contre la bêtise des hommes. Et ça... c'est un affaire de femmes!
"Et maintenant on va où?" C'est un peu comme dire jusqu'où sommes nous prêts à aller pour conserver la paix...

Ma note:


Bon film!

Aucun commentaire: