Arrietty

Réalisé par Hiromasa Yonebayashi
Scénario de Hayao Miyazaki
Film Japonais

L'histoire:

Arrietty vit heureuse en compagnie de ses parents, en plein milieu de la campagne japonaise... sauf qu'ils mesurent moins de 5cm, et que ce sont des chapardeurs, des petits êtres qui vivent cachés dans les maisons et chapardent des objets oubliés. Les temps sont durs, car ils ne savent pas s'ils sont les derniers de leur race et surtout ils doivent rester cachés aux yeux des humains. Mais lors de sa première sortie de chapardeuse, Arrietty va être découverte par Sho, jeune humain atteint d'une maladie du cœur. Mais plutôt que de mettre la vie de sa famille en danger, celui ci va plutôt devenir son meilleur ami...



Mon avis:

Souvent dans les films des studios Ghibli (de Miyazaki particulièrement), on a droit à des scénarios complexes, à multiples retournements de situation, peuplés de personnages à double facette. Ici ce n'est pas le cas: l'histoire est toute simple, assez prévisible, et elle s'écoule doucement comme un été japonais.
Comme souvent dans les dessins animés de la firme à Totoro, on magnifie la simplicité et la naïveté de la jeunesse, avec un message écolo, et on reconnait également plein de personnages au comportement typique chez miyazaki: le gros matou à l'air endormi, la jeune fille espiègle et maline, l'homme silencieux et juste, la vieille sorcière, la petite rigolote, le garçon des bois à l'air faussement dur, ou encore le jeune chevalier au grand cœur. On est heureux de retrouver toutes ces figures traditionnelles, dans des décors féériques (vus à travers les yeux de ces petits hommes), formidablement dessinés.
Le monde est beau dans ces dessins animés là, et tout le talent mis en œuvre réussit encore une fois à nous emmener vers un autre monde... minuscule mais grand!

Ma note:


Bon film!

Aucun commentaire: