Skyline

Réalisé par Colin Strause, Greg Strause
Film américain
Avec Eric Balfour, Scottie Thompson, David Zayas

L'histoire:

Jarrod et sa copine Elaine rejoignent leur copain Terry à Los Angeles. Celui ci a de l'argent et habite un splendide loft dans un bel immeuble, en compagnie de sa jeune et jolie femme. Il veut persuader Jarrod de venir s'installer ici mais Elaine, enceinte, est un peu réticente. Après une soirée arrosée ceux ci se réveillent avec une vision d'horreur: la ville est envahie par des immenses vaisseaux extra terrestres qui diffusent une lumière bleue. Ceux qui fixent cette lumière se retrouvent hypnotisés puis happés par une force étrange. Des genres de monstres ratissent la ville en emportant les habitants. Les voilà pris au piège...


Mon avis:

Depuis plus de 50 ans, après tous ces films prenant pour sujet les invasions extra terrestres, on se demande qu'est ce qu'un nouveau film du genre peut apporter d'original... Pas grand chose: cette fois ci c'est au tour des E.T. venus sur terre pour hypnotiser les pauvres humains et se nourrir de leur cerveau.
Du côté scénario on peut dire que le film est un véritable plagiat de 'La guerre des mondes' de Spielberg, où à la place de chercher à fuir les héros préfèrent se terrer dans leur immeuble. On retrouve aussi un peu de '28 jours plus tard', où les héros se cachent pour échapper à d'horribles prédateurs. Ce film est donc un gros mix de choses déjà vues. Cela ne l'empêche pas de chercher l'originalité par moment, dans sa fin ou dans les revirements de situation.
Et puis finalement ça marche pas si mal: moi j'ai passé un bon moment. J'ai vibré avec les héros qui se retrouvent face à un danger incommensurable. Après tout ces créatures extra terrestre sont pas si mal imaginées que ça. Elles ont de la gueule (façon de parler: j'en voudrais pas une dans mon salon).
Mis à part la fin du film où ça devient un peu ridicule, je dirais que c'est un bon film pop corn... c'était justement ce que j'avais envie de voir ce soir là!

Ma note:


Bon film!


Le nom des gens

Réalisé par Michel Leclerc
Film français
Avec Jacques Gamblin, Sara Forestier...

L'histoire:

Arthur Martin est un homme bien sous tout rapport, vieux célibataire et Jospiniste convaincu, il exerce le métier de vétérinaire spécialiste de la grippe aviaire. Il cache un secret: ses grands parents déportés à Auchwitz, dont personne ne parle dans la famille. Baya Ben Machmoud, elle, a des origines algériennes. C'est une jeune fille complètement chtarbé et extravertie. Elle a hérité de sa mère de forte convictions de gauche, qui la poussent à coucher exclusivement avec des mecs de droite dans le but de les remettre sur le droit chemin. Entre eux deux la rencontre est explosive...


Mon avis:

Les auteurs de ce film se sont donné un sacré chalenge: faire rire avec les convictions politiques des gens. Ce n'est qu'à moitié réussi: personnellement j'ai bien aimé mais les personnes qui m'accompagnaient ont été moins enthousiastes: elles ont trouvé l'humour peu subtil, le film plein d'idées reçues et c'est vrai que c'est un film plein de fraicheur, qui fait sourire mais pas rire à gorge déployée...

La forme du film, avec ses flash back stylisés, ses personnages très spéciaux ou bien même imaginaires et ses petites phrases bien placées, tout ça fait un peu 'film intellectuel', un peu pesant par moment.
Moi j'ai surtout trouvé le sujet original et plein de bonnes idées, et j'avoue avoir passé un bon moment. Surtout que sous ses airs d'idées préconçues de gauchiste de base, il y a un double sens caricatural, plus iconoclaste qu'il n'y parait: l'extrémiste de gauche qui pleure en votant Chirac, ou qui considère les conducteurs de quad comme des fachos, la fille victime de pédophilie qui avoue que sans ça, sa vie serait bien morne, ou bien le descendant d'Auchwitz qui refuse d'en parler pour ne pas se sentir victime...
Ce film peut être vu comme une critique de la mentalité de gauche mais aussi comme une revendication de la médiocrité des personnages, qui se prennent pour des héros alors qu'ils sont tout simplement humains.

Ma note:


Bon film!

De vrais mensonges

Réalisé par Pierre Salvadori
Film français
Avec Audrey Tautou, Nathalie Baye, Sami Bouajila...

L'histoire:

Emilie est une jeune fille pleine d'énergie, qui partage sa vie entre sa mère Maddy, en pleine déprime depuis que son mari l'a laissée tomber, et son salon de coiffure dont elle est la patronne. Parmis ses employés il y a Jean, ancien universitaire devenu homme à tout faire, qui est secrètement amoureux d'Emilie. Il lui écrit une lettre d'amour anonyme et enflammée, qu'elle envoie direct à la poubelle, avant de se raviser et de la réutiliser: elle va l'envoyer à Maddy en secret. Et le résultat ne se fait pas attendre: la vieille dame reprend gout à la vie. Mais c'est aussi le début d'une mascarade qui va mener nos 3 protagonistes plus loin qu'ils ne s'y attendent...

Mon avis:

Avec une histoire sur le thème de 'Cyrano de Bergerac', ce film est arrivé à me faire rire et sourire avec son humour naïf, joyeux et ensoleillé (ça se passe à Sète en plein été). Ca m'a beaucoup fait penser à une comédie à la Molière, avec ses quiproquos et ses malentendus qui finissent toujours bien. En plus moderne, sans les tirades à ralonge. A croire que pour ce qui est de l'amour les choses n'ont pas beaucoup changé... c'est toujours aussi compliqué!
Les personnages sont également des figures classiques revisitées: le jeune premier plein de principes, la têtue maladroite et prête à tout et la vieille fofolle, formidablement interprétée par Nathalie Baye.
Tout ça sans oublier des moments plus sérieux où on se rend compte de la situation dramatique dans laquelle sont nos héros.
Ca donne donc une petite comédie romantique humaine et pleine de fraicheur, bien ficelée et pas bête pour deux sous.
Goutée et approuvée par moi!

Ma note:


Bon film!

A bout portant

Réalisé par Fred Cavayé
Film français
Avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gérard Lanvin...

L'histoire:

Samuel, aide soignant dans une hopital vit une vie tranquille et heureuse, surtout qu'il va bientôt être papa. Mais quand il sauve la vie d'un de ses patients, dont la machine a été débranchée, sa vie bascule: des malfaiteurs kidnappent son épouse et lui demandent de faire sortir de l'hopital le malade en question, qui n'est autre que Hugo Sartet, voleur et bandit soupçonné de meurtre, et poursuivi par des tueurs énigmatiques. La course poursuite commence...



Mon avis:

Moyennement emballé par ce film.
Tout d'abord on peut saluer le courage du réalisateur de vouloir faire un film d'action français, alors que ce genre est plutôt la spécialité des américains. D'ailleurs il se débrouille très bien, en jouant à fond sur des scènes tendues à 100 à l'heure, où le brave type bien sympa se retrouve plongé au coeur d'un monde noir et violent auquel il est étranger. On ne peut quie s'identifier à lui et Lellouche est parfait dans ce role, avec sa bouille de grand enfant.
Tout est très efficace: les rebondissements sont imprévisibles, les scènes de poursuite secouent et l'enjeu - le sauvetage de la pauvre femme séquestrée (enceinte qui plus est)- nous tient en haleine.
Alors je sais pas pourquoi j'ai pas été emballé. J'ai l'impression que oui on essaie de faire un film d'action à l'américaine mais que justement on récupère les archétypes de ces films, sans y ajouter beaucoup d'originalité (un film américain avec cette histoire passerait totalement inaperçu). Le dur des durs qui se laisse recoudre sans anesthésie, les méchants flics ripoux qui ressemblent plus à des ordures, la femmes attachée à sa chaise sous une lumière blafarde et un endroit glauque et humide... C'est un peu superficiel tout ça. Peut être je suis trop habitué à plus de réalisme dans le cinéma français.
En tout cas, si ce n'est pour la performance d'acteur, j'ai trouvé ce film banal. Pas sans intérêt mais banal.

Ma note:


Bon film!