Kill me please

Réalisé par Olias Barco
Film franco-belge
Avec Aurélien Recoing, Virginie Efira, Bouli Lanners...

L'histoire:

Le docteur Kruger dirige une clinique de luxe spécialisée dans un domaine bien particulier: aider les personnes suicidaires à mettre fin à leurs jours, dans la dignité. Subventionnés par l'état, ils acceptent des candidatures du monde entier, et on voit défiler dans la clinique toute une bande de malades aux moeurs étranges. De plus, la clinique, nichée dans la forêt en pleine campagne, n'est pas beaucoup appréciée par les gens du village voisin...


Mon avis:

Je sais pas trop quoi penser de ce film, et même pas à cause du film lui même... Parce que l'appréciation d'un film dépend souvent des conditions dans lesquelles on le visionne.
Tout d'abord j'y suis allé sans savoir de quoi ça parlait: les 2 autres films que je voulais voir étaient complets et je ne voulais pas attendre la séance d'après. Parfois on a de bonnes surprises!
Et puis surtout, la salle était bourrée de jeunes lourdingues bien décidés à rire à tout prix, à tout bout de champ, à gorge déployée, à des trucs qui franchement étaient loin d'être droles (Ah oui! Un type qui se suicide en faisant l'amour, c'est super drole! Et puis un téléphone qui sonne en plein milieu d'une conversation et on se retrouve plié de rire entre deux fauteuils...). Les deux spécimens à coté de moi étaient particulièrement casse burnes: du genre avec un gros paquet de popcorn sur les genoux, à faire des commentaires pendant tout le film comme si ils étaient chez eux dans leur canapé.
Du coup la séance pour moi fut un peu... mortelle! Non pas que le film n'était pas drôle. Il est parsemé d'un humour un peu poétique, voir cynique, et les acteurs jouaient tous très bien. Mais du coup j'étais tellement perturbé que j'ai eu du mal à accrocher, et je n'ai pas ri beaucoup en fait.
Avec un sujet original et des personnages variés, on a l'impression que le réalisateur est passé à coté de quelquechose d'intéressant. Ca aurait pu être un très bon film à la 'Kervern-Delépine' (ça m'a fait penser par moment à Louise Michel), tant l'humour et l'univers du film s'en rapproche.
D'un autre coté peut être que je me trompe, peut être que j'aurais pu aimer ce film... si y'avait pas eu l'autre bande de cons dans la salle là!

Bon... la vie continue... on va pas se suicider pour si peu!

Ma note:


Bon film!

Aucun commentaire: