L'apprenti sorcier

Réalisé par Jon Turteltaub
Film américain
Avec Nicolas Cage, Jay Baruchel, Teresa Palmer, Alfred Molina, Monica Bellucci...

L'histoire:

Le grand sorcier Merlin avait 3 apprentis a qui il a donné tous ses pouvoirs: Balthazar et Veronica, tous 2 amoureux, et Horvath. Jaloux, Horvath trahit son maitre et l'assassine en compagnie de la maléfique fée Morgane. Veronica se sacrifie en emprisonnant la fée, dont le but ultime est de détruire toute vie sur terre, dans son propre corp avant de s'enfermer dans une poupée gigogne, où vient la rejoindre Horvath. Balthazar a donc pour mission de conserver cette poupée et de rechercher à travers les siècles le merlinien, un magicien doué de pouvoirs uniques, seul capable de tuer Morgane une bonne fois pour toute. Il le trouvera sous les traits du jeune Jay, un garçon timide et complexé, qui n'est pas prêt de quitter sa tranquille vie d'étudiant en physique pour apprendre à devenir sorcier. Sauf peut être pour la jolie Becky dont il est secrètement amoureux? Le temps est compté car Horvath s'est enfui de sa prison et est prêt à tout pour en libérer Morgane...


Mon avis:

L'intérêt d'avoir un abonnement cinéma illimité, c'est qu'on peut aller voir des films au hasard, parfois sans en attendre grand chose, juste pour passer le temps. L'apprenti sorcier est de ce genre de film que j'aurais pu regarder d'un air distrait depuis mon canapé chez moi. Mais bon hier soir j'avais pas envie de me prendre la tête et de me voir un petit film pop corn. De temps en temps ça nettoie le cerveau...
D'autant plus que j'ai passé un bon moment. C'est un film simple et drôle, d'ailleurs souvent involontairement. Comme quand Nicholas Cage prononce avec sérieux des répliques qui sont tellement stéréotypées qu'elles en deviennent ridicules. Ici on assume peut être sans le vouloir le second degré du film qui devient presque une caricature de lui même. On nous rejoue même la fameuse scène de l'apprenti sorcier de Fantasia!
Et puis ce n'est pas que le film soit mal fait: une réalisation claire et efficace, et un très bon choix d'acteur, avec Jay Baruchel dans le rôle du geek de base, sa silhouette maladroite et sa voix chevrotante.
En un mot je dirais que ce film est decomplexé: on sait que l'histoire est bonne enfant, que vous avez déjà vu ça dans bien d'autres films, mais on vous le ressert quand même: c'est si bon!

Ma note:


Bon film!

1 commentaire:

inthecrazyhead a dit…

Au cinéma, je n'avais pas tant accroché que ça à cause de sa tarme trop prévisible mais en dvd, dans une pièce sans cris d'enfants j'ai pu apprécier ce film à sa juste valeur. D'habitude je n'apprécie pas tellement N.Cage mais ici, je l'ai presqu'adoré ! Il est tellement plus vivant que dans ses autres rôles où il traine en permanence une tête de chien battu (ce n'est que mon avis, je n'agresse personne ^^). Le reste du casting est solide, tous s'en tirent bien sauf la Bellucci. Non mais, elle est comme Cameron Diaz, elles ne servent plus à grand chose depuis quelques années à part montrer à tout va leurs jolies formes. A part ça, chouette film aux allures rétro-kitsch.