Green zone

Réalisé par Paul Greengrass
Film américain
Avec Matt Damon, Amy Ryan, Greg Kinnear...

L'histoire:

L'armée US vient de débarquer à Bagdad. Le commandant Miller est chargé avec son unité de trouver les fameuses armes de destruction massive de Sadam Husein. Mais va savoir pourquoi, ils tombent toujours sur des terrains vagues, des anciennes usines abandonnées... et aucune arme chimique en vue! Miller commence à douter jusqu'au jour où il tombe sur un carnet qui renferme la liste des cachettes secrètes du colonel Al Rawi, N°2 du régime de Saddam. Il s'aperçoit alors qu'au sein même de l'administration américaine se cachent 2 camps: le premier souhaite mettre au pouvoir les irakiens, en s'appuyant sur ce qui reste de l'armée, l'autre souhaite plutôt mettre un pion des états unis et faire disparaitre en douce tout les dignitaires irakiens gênants, avec en toile de fonds l'identité tenue secrète de Magellan, le fameux informateur qui a indiqué aux américains l'emplacement des armes de destruction massive. Le commandant Miller doit choisir son camp...



Mon avis:

Un film qui vous embarque dans l'action sans vous laisser un instant de répit. Ça bouge dans tous les sens, ça gigote... d'ailleurs la caméra aussi gigote pas mal: c'est à la mode en ce moment, quand on veut faire une scène d'action qui a du punch, on fait bouger la caméra dans tous les sens. Je commence à m'y habituer, sauf que quand on a l'habitude de se mettre au premier rang (comme moi), on a un peu la tête qui tourne au bout d'un moment.
Enfin bon passons. Fort heureusement cela ne nuit pas à l'histoire, qui a de quoi être crédible, puisqu'elle parle de choses que l'on connait: la guerre en Irak, les armes de destruction massive et les fameux informateurs. Tout ça est ancré dans la réalité (on se demande d'ailleurs si certains personnages existent vraiment), et on a donc un film éminemment politique, qui se veut autre chose qu'un simple film d'action. Ce coté engagé est très réussi, et pourra peut être amener certains spectateurs à s'interroger sur les vrais raisons de cette guerre (notamment espérons le ouvrir les yeux de certains amerloques).
On n'a de plus pas lésiné sur les moyens, et les scènes de Bagdad sous les bombes, ou même les scènes de rues, sont impressionnantes de vérité... à croire que le film a été tourné sur place!
Un bémol néanmoins: si le film reste ancré dans le détail, le dénouement a tout d'une fin à l'américaine: le héros qui a sa vengeance, tout ça... dommage!
Ça n'enlève pas son charme au film qui reste intéressant et prenant.

Ma note:


Bon film!

Aucun commentaire: