2012

Film américain
Sortie le 11 novembre 2009
Réalisé par Roland Emmerich
Avec: John Cusack, Chiwetel Ejiofor, Amanda Peet, Oliver Platt, Thandie Newton, Danny Glover, Woody Harrelson, Thomas McCarthy...

L'histoire:

En 2009, le scientifique Adrian Helmsley fait une découverte stupéfiante: le soleil émet soudainement des ondes qui vont provoquer une réaction en chaine dans les entrailles de notre terre. D'énormes cataclysmes et le changement radical de la géologie de la planète nous attendent: des continents vont subitement se fissurer et disparaitre sous les eaux. Fin du monde prévue en 2012! Il croit bon d'avertir le gouvernement des USA. 3 ans plus tard pourtant, l'horrible vérité n'a toujours pas été révélée au public, malgrés des tremblements de terre de plus en plus fréquents notamment en Californie. Les gouvernements du monde construisent en secret d' immenses arches de Noé où les plus fortunés de la planète pourront trouver refuge au jour J.
Le film suit les déboires de Jackson Curtis, romancier californien un peu paumé qui essaie de sauver sa famille de l'apocalypse en rejoignant ces arches. Une véritable course contre la montre se déclenche d'autant plus que tout se précipite, et que le jour J c'est aujourd'hui, et que le monde se détruit sous leurs yeux...



Mon avis:

Les mayas l'avaient prédit: On n'en a plus pour très longtemps! J'espère seulement une chose, c'est que si la fin du monde vient en 2012, elle sera moins mièvre et naïve que ce film.

On a l'impression que maintenant à Hollywood, on fait des films pour la seule raison de montrer son savoir faire en matière d'effet spéciaux... Bon c'est sur de ce coté ils se débrouillent pas mal mais bon, pour ce qui est de l'histoire, les scénaristes ont tendance à remplir les trous avec tout ce qu'ils ont sous la main: un petit coup de La guerre des mondes(la fuite en voiture, le père divorcé et ses gosses), un petit coup de Mars Attacks(Las Vegas détruite, la fuite en avion), un petit coup de James Bond (une voiture larguée de l'avion sur un lac gelé), un petit coup de Titanic(attention à la vague), etc...
Et bien sûr, voici la morale à 2 balles: on se charge de faire mourir les personnages qui sont génant, à la fin le fameux laïus 'aidons nous les uns les autres' et on finit par une happy end de façade... en oubliant que 3/4 de la population mondiale vient de disparaitre en quelques jours.
Il n'y a pas de tristesse, pas de réel sentiment envers le devenir dramatique du monde... Par exemple je ne pense pas que les rescapés qui ont frolé la mort dans les tours du World Trade Center aient pu retrouver si facilement le sourire, ou en tout cas sans être marqués à vie.

Alors, y-a-t-il un message au film? Quelque chose qui nous permette d'attendre sereinement 2012? Peut être celui là: Finalement la fin du monde ne sera pas si horrible que ça: il suffira d'avoir beaucoup beaucoup de chance et beaucoup de bougeotte comme les héros du film... et tout finira bien! Un genre de long message publicitaire de 2h30: "La fin du monde? L'essayer c'est l'adopter."

Donc en quelques mots: C'est sûr, c'est un film d'action à 200 à l'heure et on ne s'embête pas, sauf qu'au bout d'un moment ça devient tellement lourd que le sujet du film, à savoir la fin de notre civilisation, finit par passer à la trappe.

Ma note:

Bon film!



Aucun commentaire: